Transports en commun de Dublin

bus

A Dublin, le mieux est de se déplacer à pied. Le centre historique intéressant a un rayon raisonnable à pied. Le souci principal est le parking et le logement. Vous pourriez être amené à prendre un transport en commun pour rejoindre le centre ville. Voici les principaux transports en commun à Dublin.  

Le tram

Dublin est équipée de 2 lignes de tramway, appelé le LUAS. Il fonctionne comme les trams modernes français et ressemble dans son design à ce que l’on peut voir à Bordeaux ou Montpellier (sans les couleurs !).

Les billets

Les billets s’achètent à des bornes automatiques. Vous pouvez payer en espèces (pièces ou billet) ou par CB.  Mais, vous ne pourrez pas mettre un billet de 50€ pour des transactions de moins de 30€.

Le prix varie selon la distance effectuée. Vous indiquerez donc l’arrêt où vous descendez et la borne vous indiquera le montant. Vous pouvez prendre un aller simple (single) ou un aller-retour (return), plus avantageux que 2 allers simples. Le prix de l’aller simple varie entre 1,8€ et 3€. Le week-end et le soir après 21h30, les prix seront un peu moins élevés.

Les enfants de moins de 3 ans voyagent gratuitement, s’ils sont accompagnés par un adulte. Les enfants entre 3 et 15 ans ont un tarif réduit.

Le ticket est valable 90 minutes. Vous ne pouvez pas vous arrêter en cours de route et reprendre le tram sur la même ligne. Vous pouvez bien sûr effectuer une correspondance. Le ticket retour doit être utilisé dans la même journée.

Les lignes

Vous pouvez vous procurer le plan du réseau dans les hôtels, B&B, les offices de tourisme notamment. Vous pouvez aussi le trouver en ligne ICI. Les arrêts Jarvis (rouge) et St Stephen Green (vert) sont les plus proches du centre historique.

La ligne « rouge » passe près de toutes les attractions les plus éloignées du centre (Guinness, Jameson, le musée d’art contemporain, les anciennes prisons). Donc, le tram pourra vous être très utile. Elle dessert aussi la gare ferroviaire et la gare routière.

Les parcs-relais

En banlieue, vous trouverez des parcs relais, signalisés sur le périphérique par un panneau indiquant « P+R » (Park and ride). Ces parcs sont payants, en plus du ticket de tram. On peut payer pour 4h ou pour la journée complète. Comptez environ 2€/4h et 4-5€/journée complète (selon le P+R). Vous devez conserver votre ticket de tram pour sortir sinon, vous aurez des frais supplémentaires (45€ tout de même !).

Attention, le parking est sujet au « clamping » (sabot). Donc, il vaut mieux payer 2€ de plus pour le parking si vous n’êtes pas sûr de la durée de votre stationnement que de payer 100€ pour enlever le sabot (en plus de perdre 1h pour que le gars arrive pour l’enlever).

Lorsque vous vous garez, repérez le numéro de l’emplacement. Avant de prendre le tram, payez votre parking à une borne. Il vous sera demandé votre emplacement. Conservez le reçu. Inutile d’aller le mettre sur le pare-brise. Vous devrez fournir le reçu + le ticket de tram pour sortir.

Les parkings sont, à priori, ouverts 24h/24, 7j/7.

Le bus urbain

Le bus est un vrai bazar… Il est géré par la compagnie Dublin Bus. Vous reconnaîtrez facilement ces bus-là : à étage, jaune et bleu.

Déjà, pour trouver un plan du réseau en ville, vous allez rigoler. J’en n’ai jamais vu en version papier que ce soit sous forme de dépliant ou de poster dans les arrêts. Mmmmh… étrange.

Sur leur site web, il y a une carte interactive du centre et une carte qui vous donne le trafic en temps réel sur une carte. En zoomant sur la zone qui vous intéresse, vous verrez des petites icônes bleues qui symbolisent un bus. Si vous cliquez dessus, vous avez, normalement, le numéro des lignes qui s’affiche.

Les arrêts ont un nom et sont numérotés : des lettres dans le centre historique et des nombres dès qu’on s’en éloigne. Allez savoir pourquoi. Sauf que comme vous n’avez pas de plan avec tous les numéros d’arrêt, cela ne va pas trop vous avancer, à moins d’utiliser le site web de la compagnie qui permet de définir un itinéraire et donc de connaître le numéro de vos arrêts.

A chaque arrêt, vous trouverez les numéros des lignes, une feuille avec les horaires et pour certains, un panneau qui indique le temps à patienter pour les prochains bus. Mais, pas de plan de réseau ni des lignes en question. Pas du tout pratique !

Les tickets s’achètent auprès du chauffeur MAIS, il faut faire l’appoint car il ne rend pas la monnaie et payer en pièces. Il faut aussi lui indiquer où vous allez (nom de l’arrêt, pas le numéro qu’il ne connaît pas) pour savoir combien payer. En gros, Dublin est partagé en 2 zones. Si vous restez dans le centre, c’est 1,8€ et si vous sortez c’est 2,5€. Il existe aussi une carte d’abonnement utilisable par les touristes : la leap card.

Si vous vous déplacez avec une poussette, sachez qu’il n’y a la place que pour 2 poussettes à bord. Le chauffeur ne vous laissera pas monter si les 2 places sont occupées. Pas question d’avoir une poussette dans l’allée. Et s’il y a une personne en fauteuil roulant, il ne laissera pas monter de poussette, même une poussette-canne. A l’heure de pointe, vous devrez peut être laisser passer plusieurs bus avant de monter.

Donc, le bus c’est bien car ils quadrillent bien la ville mais son utilisation n’est pas aisée.

Le bus de nuit

La nuit, il existe des lignes spéciales, appelées Nitelink. Vous avez le plan de réseau ICI.

Son coût est de 6,5€, pour un aller. Comme dans le bus de jour, vous payez au chauffeur, en pièces et en faisant l’appoint. Vous pouvez néanmoins acheter le billet dans des points de vente.

Vous pouvez avoir la liste des points de vente et les horaires de chaque ligne sur leur page web.

Le train de banlieue

Enfin, Dublin dispose d’un train de banlieue, appelé le DART. Il pourrait vous être utile si votre logement est loin du centre. Grosso modo, le DART relie le Nord au Sud (de Howth à Greystone). Il n’y a qu’une ligne.

Il ressemble à un RER et se prend dans des gares.

Vous pouvez trouver le plan de la ligne ICI.

Le DART est relié ensuite à 2 petites lignes Est-Ouest appelées « Short Hop Zone ». Comme le DART, elles seront utiles si vous logez loin du centre.

Vous avez les infos sur ces deux types de liaisons sur le site d’Irish Rail (la SNCF locale) qui les gèrent : Prix, horaires, arrêts…

Dans le prochain article, je vais vous indiquer un moyen de déplacement aisé en centre ville spécial touristes !

En tout cas, si vous avez des expériences à partager sur les modes de transport ouverts à tous, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

  • reply BLANCKER ,

    Bonjour, je voudrais organise une visite DUBLIN – CONNEMARA sur 2 ou 3 jours
    Pouvez-vous m’indiquer les liaisons régulières par bus (ciIty Link ou Eireann) allé retour (dublin départ de la station THE SPIRE) et surtout les horaires
    La destination au Connemara doit-être très proche d’un hébergement (hotel, BB ou autres) pour le trajet à pieds.
    Je vous en remercie
    Anne

    • reply Valerie Soma ,

      Bonjour,
      Vous avez la liste des compagnies qui desservent Galway dans cet article : https://irlandesanssouci.com/en-bus.html
      le service express de Bus Eireann s’appelle GoBe et il a son propre site web : http://www.gobus.ie/dp.php?c=pick-up-points&t=dublin-city-to-galway&id=32
      A Dublin, il n’y a pas d’arrêt au Spire. Vous devez descendre sur les quais (voir lien ci-dessus pour GoBe). Chaque compagnie a son arrêt dans Dublin.
      Les horaires sont indiqués sur les sites web.
      Les bus vous mèneront à Galway centre, à la gare routière, à coté de l’office du tourisme. Pour aller dans le Connemara en bus, c’est plus compliqué. Il vous faut prendre un bus « local » Bus Eireann. Les horaires et les lignes sont indiquées sur leur site web. http://www.buseireann.ie
      Clifden est la plus grosse ville du Connemara. Il y aura toutes les commodités. C’est donc un bon point de chute.
      Cordialement,

    • reply Alexa ,

      Bonjour,
      Les bus circulent-ils à Dublin le dimanche ?

      • reply Valerie Soma ,

        Oui, tout à fait. Toutefois, il y en a moins que dans la semaine.

      • reply mélanie ,

        bonjour,
        la leard card s’utilise uniquement pour les lignes de bus ou bien pour tous les transports de Dublin comme le tram ? Ou peut on l’acheter ?
        merci vivement de vos réponses

        • reply v s ,

          Bonjour,
          La Leap card à Dublin fonctionne avec les bus, le tram, le train de banlieue. La liste des services qui l’acceptent est ici : https://about.leapcard.ie/dublin
          Vous pouvez l’acheter en ligne, à une station de dart (train de banlieue) ou dans l’un des nombreux commerces qui affichent le logo payzone. Vous en avez une liste, plus ou moins fiable ici : http://www.payzone.ie/paywithpayzone.jsp?pt=74

        • reply Davy ,

          Je viens de lire l’article sur les bus à DUBLIN. MEA CULPA….. il est toujours d’actualité… INCOMPREHENSIBLE POUR LES TOURISTES !!!

          • reply Valerie Soma ,

            et oui… un véritable bordel leur système… excusez le terme mais je pense que c’est le plus approprié 😉

          • reply André ,

            Oui Valérie, on se demande comment ils s’y retrouvent. Même avec un horaire et le nom des arrêts, je n’ai toujours pas compris comment ils distinguent les arrêts vers la ville de ceux vers l’extérieur, qui ne sont pas toujours les mêmes dans la ville. Parfois, le nom des arrêts est affiché électroniquement dans le bus, ce qui est le mieux. Si vous voyagez en famille (au moins 4), et que vous êtes hors de la ville, le plus simple est la « leap card », qui permet de charger un forfait d’un jour (sans limite) pour toute la famille. On amortit le coût de la carte (5 €) sur un jour si on fait un aller-retour, et si on reste plus d’un jour, on est gagnant. Et c’est mieux que de chercher sa monnaie (ils n’acceptent que les pièces).

            • reply Valerie Soma ,

              Bien vu André pour la Leap Card ! Je ne pensais pas qu’elle était si vite rentable. C’est super ! Et c’estvrai que son grand avantage est que l’on n’a pas besoin de sortir la monnaie vu quec’est un système pré-payé (crédit rechargeable).
              Il y a aussi des billets illimités à la journée…

            Leave a comment