La Killarney House : une visite gratuite dans un joli cadre

killarney house jardin mini

Juste à l’entrée de Killarney, en arrivant de Kenmare, se trouve la Killarney House. Une demeure fraichement restaurée avec d’agréables jardins à l’entrée du Parc National.

C’est une visite agréable et gratuite. Une visite à faire, par exemple, le matin avant de partir explorer les chemins du Parc National.

Voici ma petite vidéo résumé, extraite de l’application All Vibes. Plus d’info en dessous de cette vidéo.

L’histoire de la Killarney House

killarney house

Le bâtiment actuel servait de demeure au comte de Kenmare à partir de 1915. Cela peut paraître modeste mais il fut bien content d’avoir un abri après l’incendie de sa décadente demeure…

Ce bâtiment est en fait l’ancienne écurie d’un manoir qui a, de nos jours, entièrement disparu. En 1880, sur l’idée de la Reine Victoria, le comte de Kenmare avait, en effet, décidé de raser son manoir au profit d’un autre plus grand avec une meilleure vue. Le nouveau château était à l’emplacement de la Knockreer House, un peu plus loin dans le Parc National.  Il ressemblait au manoir de Muckross en beaucoup plus grand et plus luxueux. C’était sans compter cet incendie causé par une bougie posée trop près d’un rideau… Il ne reste que quelques meubles de cette demeure richement décorée. Après l’incendie du château, le comte et sa famille ont dû sérieusement se mordre les doigts d’avoir rasé leur demeure précédente… ils furent contraints d’aménager leurs écuries pour rester sur leurs terres. Probablement un sacré coup à leur fierté…

La maison fut ensuite rachetée et rénovée par un architecte américain, John McShain, dans les années 1960. Ce fut, entre autres, le maitre d’oeuvre pour la rénovation de la Maison Blanche dans les années 1950 et l’architecte du Pentagone. Il y a vécu jusqu’en 1998, année du décès de sa femme. Il a offert le domaine à l’Etat pour préserver le domaine et le  Parc National.

Toutefois, la demeure est restée à l’abandon durant 18 ans, faute de fonds pour l’entretenir. En 2011, le Ministre du tourisme a débloqué 7 millions d’Euros (une énorme somme en temps de crise) pour sa restauration, convaincu de son potentiel touristique. Il y a avait en effet de gros défauts structurels qui ont nécessité beaucoup d’argent.

L’intérieur vient d’être en partie restauré et a ouvert au public durant l’été 2017. La restauration continue. De nouvelles pièces devraient ouvrir dans les années à venir.

Plus d’infos sur l’histoire de la Killarney House sur le site Killarneyhouse.org

L’intérieur de la Killarney House

On y voit, pour l’instant, trois pièces, meublées avec des meubles rescapés de l’incendie et décorées en partie comme à l’origine.

Dans la salle à manger, la table est dressée avec la vaisselle originale. Les verres et les chandeliers sont en cristal de Waterford.

killarney house and gardens

Dans le premier salon, on remarquera le tapis d’origine, la marquetterie italienne et la taille des chaises. Le comte était à priori très gros (200 kg environ) et nécessitait une chaise à sa taille, qu’il amenait partout.

Dans le second salon, la vue sur les jardins est très plaisante. Une harpe du 19ème siècle et les porcelaines chinoises et japonaises sont remarquables.

Un partenariat avec le musée d’art moderne a été passé pour que des oeuvres soient exposées ici.

Les jardins de la Killarney House

Les jardins à la française sont une reconstitution de ce qu’ils étaient au 19ème siècle. A son arrivée, l’architecte américain a fait des fouilles pour retrouver l’emplacement exact des chemins et des parterres de fleurs de la fin du XIXème. Il a également planté une longue allée de cerisiers qui lui rappelaient sa ville natale.

Le jardin regroupe une grande variété de plantes d’origines différentes. Le climat clément de l’ouest de l’Irlande convient aux plantes mêmes tropicales.

Les chemins mènent au lac ou au Parc National.

Près de la maison, vous apercevrez un pigeonnier où étaient élevés des pigeons et des colombes pour nourrir les employés de la propriété.

Il y avait au XIXème siècle un jardin entouré de murs (très courant en Irlande) avec un tunnel qui traversait la route pour aller dans un second jardin muré. Ainsi, les salariés pouvaient aller et venir entre les jardins dans le plus grand secret.

killarney house pigeonnier

Infos pratiques pour visiter la Killarney House

L’entrée principale se trouve au début de la Muckross road, juste après le petit rond-point. Un grand portail avec un long mur blanc. C’est à quelques pas seulement du centre ville.

On peut accéder aux chemins qui jallonent le Parc National depuis le jardin, sur la droite. Cherchez un petit portail en descendant le long de l’allée de cerisiers.

Les portails sont ouverts, en général, de 9h à 18h. En été, ce serait plutôt 8h30-19h. L’heure est normalement spécifiée sur un petit panneau au niveau de la grille.

L’intérieur se visite uniquement avec un guide d’avril à septembre. Une visite toutes les demi-heures de 9h à 18h.

A mon avis, il ne faut pas trop se fier aux horaires, surtout hors saison. A voir sur place. C’est nouveau donc, à mon avis, encore expérimental.

Visite gratuite pour l’instant. Ca changera probablement un jour…

 

 

 

  • reply Eirynn ,

    Merci pour l’info…visite prévue donc en 2018, payante ou pas !

    • reply Valerie Soma ,

      🙂 j’y retournerai aussi de temps en temps pour voir l’évolution

    Leave a comment

    Blocage des indésirables par WP-SpamShield