Le voyage organisé en Irlande – caractéristiques communes

autocar

Dans cet article, je vous parle des caractéristiques des voyages organisés en Irlande. Premier article d’une série de deux sur la question afin de vous donner les informations nécessaires pour faire votre choix. 

La saison des tours organisés pour les Français s’achève. Elle a été très remplie ! Les pubs de l’Office national du tourisme ont fait des émules. Et un très grand nombre de Français sont venus, comme chaque année en voyage organisé. Quels sont les avantages et les inconvénients d’un tel voyage ? Que faut-il savoir pour choisir celui qui vous conviendra ?

Les agences

A priori, toutes les grandes agences de voyage françaises organisent des voyages en autocar en Irlande.

Le guide

guide
Moi en train de guider à la cristallerie du Connemara

Les tours sont accompagnés d’un guide francophone, soit Français (en majorité), soit d’une autre nationalité (Irlandais mais pas que). Il n’y a donc quasi jamais de souci de guide qui cause pas bien la France…

Sauf quelques exceptions, un guide travaille pour plusieurs agences car il est employé par l’opérateur (la société irlandaise qui vend le circuit à l’agence de voyage française). Ce n’est donc pas parce que vous avez un voyage moins cher que vous aurez un plus mauvais guide… La différence est ailleurs.

Les rôles du guide :

  • Le guide vous accueille à l’aéroport et vous raccompagne à l’enregistrement au départ.
  • Il vous donne des informations sur les sites visités et sur l’Irlande en général. Il peut être amené à guider à l’intérieur d’un site mais de nombreuses visites se font seuls ou avec un guide propre au site. Si le guide du site ne parle pas français, votre guide traduit.
  • Il gère votre itinéraire et veille au respect du planning avec le chauffeur.
  • Il vous assiste en cas de problème.
  • Il organise éventuellement des sorties (voir article suivant).
  • En Irlande, il mange rarement avec ses clients et ne sort pas avec eux le soir, en dehors des soirées incluses et de celles qu’il propose.

Donc, ne vous attendez pas à ce qu’il reste 100 % du temps avec vous et vous tienne par la main en permanence H24. Il n’est pas payé pour ça ! Ca, c’est mon petit coup de gueule…  🙂

Les itinéraires

merrion square
Merrion Square – Dublin

En général, les agences proposent quelques formules avec des variantes de parcours. Ceux sur une semaine sont, en majorité, ciblés sur la République d’Irlande et ceux de 10 jours vous emmènent faire un tour en Irlande du Nord, en plus d’un circuit en République.

Les circuits incluent les sites majeurs faciles d’accès et avec des infrastructures adaptées aux nombreux visiteurs : falaises de Moher, Connemara, Dublin, Le Ring of Kerry, la Chaussée des Géants, Belfast…  Quel que soit le séjour choisi, vous irez dans le Connemara, aux falaises de Moher et dans le Ring of Kerry. Les variantes jouent sur les autres sites et sur le fait que vous alliez en Irlande du Nord ou pas. J’y reviendrai dans l’article suivant.

Par contre, étant donné que vous voyagez en bus, oubliez les criques, plages et endroits déserts. Vous serez coincés sur les axes majeurs sans pouvoir vous en éloigner, avec les autres bus… Et si vous avez un bus plus petit, cela ne veut pas dire que vous pourrez vous écarter du circuit car le bus reste trop large pour les routes secondaires. Le trajet reste le même pour tous les groupes ayant la même formule dans la même agence. Le chauffeur et le guide ont peu de marge de manoeuvre. Inutile des les harceler !! Une petite pensée pour tous mes collègues…

Les hôtels et la restauration

Les séjours, pour les Français qui voyagent dans un tour « classique » (non personnalisé), sont, en grande majorité, en pension complète avec deux (plat-dessert) ou trois (+ entrée) plats le midi et trois plats le soir avec thé ou café à chaque fois. Les autres boissons sont très rarement incluses.

Les hôtels sont de (très) grands hôtels, pouvant accueillir plusieurs (de nombreux) groupes de 50 personnes, avec un standing trois ou quatre étoiles. Un certain nombre sont équipés de clubs de remise en forme à accès gratuit pour les résidents qui ouvrent très tôt et ferment tard : salle de gym, piscine, sauna, hammam et jacuzzi. Mais les agences de voyage ne précisent jamais cette éventualité et les voyageurs sont donc rarement équipés pour en profiter. Et c’est bien dommage ! Car c’est drôlement agréable de se prélasser dans le jacuzzi après une journée de bus ! Prenez donc votre maillot et bonnet de bain (obligatoire) au cas où, ou un jogging et des baskets si vous êtes plutôt du genre à pédaler.

La taille des groupes

troupeau moutons

Les groupes varient entre 10 et 50 personnes. Un groupe de 35 personnes est, pour moi, une taille « moyenne ».

La taille n’est, à priori, pas dépendante de l’agence mais plutôt de la date du séjour (et encore…). En mai et début juin, vous aurez probablement plus de chances d’avoir un « petit » groupe qu’un gros. Mais, franchement, j’ai eu des tout petits groupes en juillet comme des gros groupes en mai. Alors, bon, ça doit plutôt relever du coup de bol. J’ai toutefois remarqué que l’agence Kuoni a plus souvent des petits groupes que les autres. Hasard ?

La taille du groupe ne devrait pas vous faire peur. Je pense, par expérience, qu’un gros groupe c’est mieux qu’un petit. On rencontre plus de monde et on a plus de chance de trouver quelqu’un avec qui s’entendre. Et c’est plus dur de se retrouver à part. Dans un petit groupe, il y a soit une bonne ambiance, soit une ambiance des plus mornes en fonction des gens qui seront avec vous. Dans un gros groupe, il y a toujours de l’ambiance.

Et la taille du groupe n’influe pas sur ce que vous verrez. Les pauses de midi sont souvent un peu plus longues avec des gros groupes.

Les points positifs et négatifs du voyage organisé

De manière générale quels sont les avantages et inconvénients d’un voyage organisé? Chacun voit midi à sa porte. Il y a des aspects positifs et négatifs à ce type de voyage en Irlande.

Kylemore Abbey
L’Abbaye de Kylemore, comté de Galway (Connemara)

Points positifs :

C’est la solution la plus « facile » pour visiter l’Irlande :

  • on n’a pas à s’occuper des réservations
  • on ne conduit pas
  • on n’a pas besoin de parler en anglais ou quasiment pas une fois sur place

On voyage dans des conditions que l’on n’aurait pas seuls :

  • On a plein d’explications sur le pays et ce qu’on va voir grâce au guide
  • On dort dans des hôtels très confortables, voire luxueux

Et aussi, on rencontre des gens, en majorité, très sympas. Mais ce sont des Français (ou des Québécois) mais pas des Irlandais…

Points négatifs :

  • Il faut comparer les circuits en lisant entre les lignes du blabla commercial (ils peuvent être très forts sur ce point…)
  • On est libre de rien : s’arrêter, quoi manger à midi, temps passé sur un site…
  • On reste sur les grandes routes
  • On ne voit que ce que la grande masse de touristes voit
  • Ce n’est pas flexible : on subit l’éventuel mauvais temps sans avoir de marge de manoeuvre dans les activités
  • C’est très dur d’aller à la rencontre de la population
  • On voyagera avec des gens que l’on n’appréciera peut être pas

Dans le prochain article, je vous parlerai des différences entre les séjours, d’après mon expérience pour vous aider à comparer les circuits.

Si vous voulez un circuit en bus avec beaucoup plus de liberté, alors mon article sur le hop-on hop-off travel pass devrait vous intéresser !

Leave a comment