Loger chez l’habitant en Irlande

irish girl

Il y a plusieurs façons de procéder pour loger chez l’habitant en Irlande. C’est une façon de voyager intéressante pour rencontrer et discuter avec des Irlandais, à condition, bien sûr, de savoir parler anglais. Sinon, l’échange risque fort de se résumer à un bredouillant « bonjour, je m’appelle Sean. Bienvenue en Irlande ».

NB: Les liens Booking et Homestay sont des liens affiliés. Cela signifie que le vendeur me versera une (maigre) commission si vous passez par ce lien. Cela ne change strictement rien pour vous vu que le prix restera le même. C’est au vendeur de se serrer la ceinture pour me remercier de lui faire de la pub ! Merci d’avance de votre soutien. Le peu que je gagne me sers à payer les frais pour faire marcher le site !

La chambre d’hôtes

Loger en B&B, chambre d’hôtes en français, est le moyen le plus courant de loger chez l’habitant en Irlande. Les B&B pullulent partout en Irlande. C’est assez facile d’en trouver, où que l’on aille. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Pour plus d’informations sur ce type d’hébergement, lisez mon article dédié.

Les + de ce type d’hébergement :

  • le petit déjeuner est toujours inclus (full irish breakfast ou selon le menu établi par le proprio)
  • une offre très fournie
  • classement du confort (disponible et plus ou moins fiable selon l’intermédiaire par lequel on passe)

Les – de ce type d’hébergement :

  • on n’est souvent pas tout seuls dans un établissement (souvent au moins 2 chambres) et donc l’hébergeur peut être trop occupé pour discuter
  • on peut avoir affaire à du personnel saisonnier, pas forcément irlandais (souvent polonais ou lithuanien), au lieu du propriétaire, surtout si on va dans un gros B&B (guesthouse)
  • hébergeur parfois « distant » : c’est son business avant tout
  • logements pas faciles à trouver et à réserver en dehors des centrales de réservation (ah, les Irlandais et la technologie !). Sites souvent incomplets (pas de tarifs souvent), sans possibilité de réserver sans téléphoner…

En bref, votre expérience dépendra de nombreux facteurs. J’ai eu des discussions très intéressantes chez certains et quasi aucun échange chez d’autres.

Pour réserver facilement un B&B, vous pouvez passer, par exemple, par Booking. C’est le site que j’utilise le plus souvent pour mes propres besoins. Cliquez sur l’image pour être dirigé vers le site.

Loger chez un particulier

Il y a plusieurs plateformes qui permettent de trouver des particuliers qui louent une chambre dans leur domicile principal, voire un logement complet. La plus connue d’entre elles est Airbnb, sans aucun doute. Mais ce n’est pas la seule.

lit

Airbnb

La couverture du territoire est beaucoup plus faible que pour les B&B. Il y a de gros trous sur la carte. Toutefois, la côte Ouest semble assez bien couverte. Le site recense plus de 300 logements disponibles sur l’île (pas de chiffre exact, ça pourrait être beaucoup plus) à 72€ en moyenne par nuit.

Pour accéder au site, cliquez sur ce lien :

Airbnb

Homestay

Homestay est une plateforme de réservation assez populaire en Irlande. C’est un réseau international, avec un site en français. Il recense quasi 1400 logements sur l’île avec une moyenne de prix qui me semble moins élevée que chez Airbnb puisque ma simulation sort 1200 logements à moins de 55€ par nuit. Un petit déjeuner « léger » est compris dans le prix.

Il y a un label « visité et validé » qui certifie que les logements estampillés ont été visités par des représentants de Homestay.

D’après un retour client, c’est un réseau qui semble se soucier de sa clientèle et de sa satisfaction lors de son séjour. Le client en question avait eu un souci d’annulation par le propriétaire d’un logement à la dernière minute. Bien qu’Homestay n’ait pu le reloger, il a été remboursé de l’acompte normalement non remboursable et Homestay a demandé à son représentant de vérifier la validité de la raison évoquée par le propriétaire pour annuler. Ceux qui annulent trop facilement sont, à priori, exclus du réseau.

Pour accéder au site, cliquez sur le lien (lien affilié) : Homestay

Couchsurfing

Voici un réseau bien connu des routards. Le principe : on dort chez quelqu’un (parfois juste sur son canapé, d’où le nom « couch ») mais on doit aussi héberger quelqu’un de temps en temps, en théorie. Dans la pratique, on n’est pas obligé d’héberger en retour.

Avec Couchsurfing, on peut se loger pour gratuit ou vraiment pas cher. En théorie, c’est le réseau dans lequel il y a le plus d’interaction avec l’hôte car, en adhérant au réseau, il s’engage à passer un peu de temps avec vous.

Vous connaissez d’autres réseaux ? Vous avez une expérience à partager ? Racontez-nous ça dans les commentaires !

Pour accéder au site, cliquez sur ce lien :

couchsurfing

Leave a comment