Se déplacer en vélo à Dublin

Cycliste

Quand on veut visiter Dublin, il faut vraiment se poser la question du transport utilisé. Le vélo est une bonne alternative à la voiture et au bus. La voiture n’est franchement pas recommandée à Dublin : pas facile de s’y retrouver, stressant surtout quand on n’a jamais conduit à gauche, et soucis de parking. En effet, le parking est très cher en centre ville, souvent contraignant (durée limitée à 2h maxi dans les rues) et rapidement sanctionné par la police ou les compagnies privées qui gèrent certaines zones de parking.

Le vélo peut donc être un moyen de transport à envisager, en fonction de ce que vous prévoyez dans votre visite de la ville. Ceux qui logent aux alentours du centre, en restant dans la limite du périph, y trouveront certainement un intérêt plutôt que de s’embêter avec les bus. Ceux qui logent loin du centre seront plutôt concernés par le tram ou les bus.

Est-ce dangereux de faire du vélo à Dublin ?

dublin vélo

La ville a aménagé des pistes cyclables et des zones piétonnes qui facilitent et sécurisent la circulation des cyclistes. Le vélo est un moyen de déplacement très utilisé par les nombreux étudiants et les employés. Les automobilistes sont donc, à priori, habitués à faire attention aux cyclistes, contrairement au reste du pays.

Toutefois, comme partout, il faut rester très prudent et respecter la signalisation routière. Ce n’est pas parce qu’on est à vélo qu’on a le droit de griller les feux rouges et de rouler à contre-sens.  Il est aussi, bien entendu, interdit de circuler dans la voie du tram. Et même si c’était autorisé, c’est bien trop dangereux.

Où trouver des vélos ?

Oui, c’est bien gentil tout ça mais la plupart des touristes qui visitent l’Irlande voyagent sans leur vélo. Pas de problème !

A Dublin, vous trouverez un système de vélos publics (genre Vélib’ de Paris) avec des stations un peu partout en ville. Ca s’appelle Dublinbikes ou Coca-Cola Zero Dublinkibes (vous aurez compris qui est le sponsor du service…).

Il y a aussi la location par des agences ou des magasins comme Neill’s wheels ou Rent-a-bike du Phoenix Park (liste non exhaustive établie à partir d’une rapide recherche sur Google).

Le vélo public sera intéressant si vous désirez l’utiliser sur de courtes distances, de manière fréquente sur un ou plusieurs jours. Si vous voulez faire une grande virée sur une journée seulement, il vaudra probablement mieux le prendre chez un loueur.

Comment fonctionne le vélo public ?

Le pass

dublin bike coca

Pour commencer, il vous faut acheter un pass valable 3 jours à 5€ ou un an à 20€ (c’est 3 jours ou un an, pas d’autres choix…). Puis, vous payez au coup par coup en fonction de la durée de votre emprunt. Le pass vous donne donc seulement le droit de louer un vélo.

Le pass s’achète à une borne pourvue d’un lecteur de carte bancaire, dans une station de vélo. Le ticket délivré contient un PIN qui vous servira à chaque location. Vous devez conserver le ticket pendant toute la durée du pass.

Une garantie de 150€ est demandée. La somme doit être disponible sur votre compte lors de l’achat du pass. Elle n’est pas débitée sauf si vous ne rendez pas le vélo au bout de 24h.

La facturation

La location est ensuite facturée à l’heure lors de la remise du vélo. Le montant est débité sur la carte bancaire utilisée pour l’achat du pass.

La première demi-heure de location est gratuite. Si vous faites un trajet de moins d’1/2h, ce sera gratuit, à chaque trajet et pas que lors de la première utilisation. C’est pour cela que le vélo public est plus intéressant pour des courts trajets qu’une agence de location.

Les prix sont détaillés sur le site web et affichés dans les stations.

Les stations

Il y a des stations un peu partout en ville. Le plan des stations est en ligne. Vous pouvez aussi consulter la liste des stations et télécharger le plan.

Vous pouvez louer un vélo entre 5h et 0h30. La durée maximale d’un emprunt est de 24h.

Il y a une application smartphone et tablette, téléchargeable sur  Google Play, qui vous permet de savoir où il reste des vélos et de la place pour garer le vôtre. Toutefois, elle ne fonctionne pas hors connection vu que c’est de l’info en temps réel.

Si vous ne pouvez pas rendre le vélo car la station est pleine, vous devez entrer votre PIN dans la borne et on vous accordera 15 minutes gratuitement pour rejoindre une station où il y a de la place (la borne doit vous dire où en théorie).

Les bornes et leur fonctionnement

dublinbike station

Les vélos sont fixés à des bornes qui sont commandées par une grosse borne dotée d’un écran.

Pour emprunter un vélo :

  • commencez par vous enregistrer à la grosse borne en utilisant votre pass et le PIN.
  • Sélectionnez un vélo sur l’écran.
  • Vous avez 60 secondes pour appuyer sur le bouton de dévérouillage qui se situe sur la borne où est attaché le vélo.
  • Vous avez ensuite 5 secondes pour le détacher.

Pour rendre un vélo :

Il suffit de le coller à une borne libre. Un signal audio de 2 bips et une lumière verte sur la borne vous confirmeront que le vélo est bien accroché. Vérifiez toujours qu’il est bien fixé. Sinon, vous serez tenu responsable de son éventuel (probable) vol. En cas de problème, après avoir essayé une autre borne, voire une autre station, vous devez appeler le numéro 1850 777 070 (numéro spécial qui ne marchera probablement pas avec un portable français…).

Les accessoires du vélo

Il y a, normalement, des anti-vols sur les vélos au cas où vous auriez besoin de le mettre dans un endroit sans station.

Les vélos sont équipés d’un petit panier à l’avant. Pratique !

Plus d’informations

Je vous conseille de prendre connaissance des questions fréquentes (en anglais) et de vous les imprimer au cas où.

Sur le site internet, vous trouverez toutes les infos en anglais ainsi que des conseils de sécurité.

Leave a comment