Souvenirs d’Irlande : le whiskey

Vous cherchez des souvenirs pour vous, vos amis ou la famille et vous vous demandez si ramener du whiskey irlandais est une bonne idée. Je vous explique mon opinion dans cet article.

Quelques mots sur le whiskey irlandais

Pour commencer, voici les spécificités d’un whiskey irlandais.

D’abord, il faut l’écrire whiskey et non whisky  😉  A priori, ce n’est pas une règle mais plutôt une convention… Probablement pour mieux se distinguer du whisky écossais. Côté prononciation, vous pourrez dire indifféremment « whiské » ou « whiski ».

whiskey futs

Le whiskey irlandais a des particularités qui le différencient du whisky écossais et du bourbon américain.

  • le nombre de distillations : un bourbon est distillé une fois, un whisky écossais deux fois et un whiskey irlandais trois fois. Résultat : le whiskey est plus doux en bouche qu’un écossais.
  • le séchage du grain : les céréales sont séchées avant d’être écrasées et mélangées avec de l’eau. En Irlande, le séchage est effectué dans des fours sans être en contact avec la fumée du combustible. C’est d’ailleurs un combustible qui ne fume pas qui est utilisé (par exemple de l’anthracite). En revanche, en Ecosse, on sèche le grain avec de la tourbe (ça fume beaucoup) et la fumée est en contact avec la céréale. Résultat : un goût fumé absent des whiskey irlandais, sauf quelques exceptions.
  • le type de céréale : cela le différencie du bourbon qui utilise principalement du maïs. En Irlande et en Ecosse, on utilise plutôt de l’orge et du seigle, maltés (germés) ou non.

Pour bénéficier du label « whiskey irlandais », le whiskey doit aussi remplir les principales conditions suivantes :

  • produit et mâturé en Irlande (République ou Irlande du Nord)
  • la durée de maturation : 3 ans minimum en fût en bois (principalement en chêne)
  • fermenté grâce à des levures
  • seul le colorant « caramel » est autorisé comme additif
  • minimum 40% d’alcool

Les différents types de whiskey

Vous pourrez trouver des whiskeys « single pot stills », « single malt » ou « single grain », qui sont des noms de techniques de distillation. Je ne vais pas développer ce point… Je ne suis pas là pour vous faire une thèse sur le whisky.

Toutefois, les principaux whiskeys rencontrés en Irlande sont des « blended », c’est à dire des whiskeys combinant différentes techniques de distillation (ex : Jameson et Bushmills « de base »).

Comme les écossais, les whiskeys irlandais sont filtrés. Vous en trouverez, cependant quelques uns non filtrés (non chilled filtered). Ceux-ci sont plus forts en goût (je trouve), plus forts en alcool mais plus chers car plus rares. Par exemple, le Yellow Spot produit chez Jameson.

distillerie jameson

Les distilleries en Irlande

Depuis les années 1970 et jusqu’à il y a peu, les distilleries irlandaises se réduisaient au nombre de 4 : Jameson à Cork, Bushmills dans le Nord, Cooley au Nord de Dublin et  Kilbeggan au centre du pays. Elles produisent des whiskeys avec des tas d’autres noms, qui sont des marques qu’elles ont racheté au cours du XXème siècle (par exemple Tullamore Dew, Paddy, Powers, etc…).

De manière très récente, de nouvelles distilleries apparaissent. Certaines peuvent commencer à vendre leur production sous l’appelation whiskey (ex: Dingle, Teeling) et d’autres doivent encore attendre quelques années (à cause des 3 ans de maturation minimum). En attendant, elles produisent du gin. On devrait donc voire le panel s’étoffer d’ici peu ! et les prix baisser ?? bizarrement, j’en doute…

Certaines distilleries proposent des visites guidées, soit du lieu de production (ex Dingle, Teeling, Bushmills), soit de l’ancien lieu de production (Jameson à Dublin ou Cork-Midleton).

Quel whiskey acheter en Irlande ?

Si vous voulez vraiment ramener quelque chose d’intéressant, je vous conseille d’acheter des whiskeys difficiles à trouver ailleurs. Inutile de vous encombrer de bouteilles que vous pourriez trouver au supermarché de votre ville. C’est exactement la même bouteille sauf qu’elle sera bien moins chère chez vous…

Prenez par exemple, plutôt, une série particulière ou un non filtré. Ou si vous voulez rester sur du « bas prix », prenez une marque qui n’est pas ou peu exportée (par exemple du Dingle, West Cork etc…).

Donc, avant de partir, faites le tour de vos supermarchés locaux et listez ce qui s’y trouve et à quel prix. Cela évitera les mauvaises surprises au retour. « Quoi ?? il y en avait et 40% moins cher !! »

Eventuellement, goûtez différents types de whiskeys dans un pub avant de vous décider. Par exemple, après avoir comparé, je ne vois pas l’intérêt d’acheter le Jameson 18 ans par rapport au 12 ans. Pour moi, le rapport différence de prix / différence de goût ne se justifie pas.

Combien coûte un whiskey ?

whiskey irlandais

Cher… et surtout beaucoup plus cher qu’en Europe continentale.

C’est nul mais le Jameson de base (ou le 12 ans) fabriqué à 40 minutes de chez moi, je l’achète en France… Pourquoi ? je le paye deux fois moins cher !!! tout cela à cause de la surtaxe de l’alcool en Irlande. Une des mesures mises en place pour espérer diminuer le taux d’alcoolémie de ses habitants (non, ce n’est pas une mauvaise plaisanterie).

D’où l’intérêt de se focaliser sur des whiskeys rares en Europe (désolée, je ne connais pas le marché au Québec). Le problème c’est qu’il va falloir payer cher. C’est donc un souvenir pour vos relations privilégiées (ou vous même !). Il faudra, en effet, budgéter au moins 35€ pour une bouteille. Partez en fait plutôt pour du 50-70€ pour avoir un whiskey plus âgé ou spécial (non filtré par exemple).

Le Paddy ou le Powers ne sont pas très chers mais ce sont des whiskey vraiment de base.

 

Où acheter sa bouteille de whiskey ?

Vous avez plusieurs possibilités pour acheter votre whiskey :

  • en distillerie : vous avez toute la gamme et vous avez surtout les éditions qui ne sont pas vendues ailleurs ou qui sont plus difficiles à trouver. Toutefois, ne vous attendez pas à le payer à prix d’usine. Il est même souvent au même prix qu’en magasin indépendant…
  • en magasin spécialisé : il y a une boutique de whiskey à Dublin, près du Trinity College. Elle permet de goûter quelques échantillons avant d’acheter (non, non, vous ne pouvez pas tout goûter !)
  • en magasin d’alcool (appelé off-licence) : vous pourrez avoir une assez large gamme de whiskey mais ça dépend du magasin. Il y en a qui se focalisent plus sur le vin, par exemple
  • en supermarché : ce n’est pas là que vous en trouverez le plus ni qu’ils seront au meilleur prix…

Et vous ? C’est quoi votre whiskey irlandais préféré ? Vous avez ramené lequel dans votre valise ?

 

 

 

 

Leave a comment

Blocage des indésirables par WP-SpamShield